Actualité immobilier : comment fixer le prix d’un loyer ?

Actualité immobilier : comment fixer le prix d’un loyer ?

C’est la question que tout nouveau propriétaire qui va mettre un bien à la location se pose : comment fixer le prix de son loyer ? Entre la nécessité de rembourser son prêt et ses charges rapidement et le fait de rester attractif, l’équilibre peut être délicat à trouver. La question se pose surtout lorsque vous allez mettre en location pour la première fois, car ensuite, un propriétaire est tenu de proposer à chaque nouveau locataire le loyer payé par le locataire précédent.

Pour s’ajuster au mieux, pas de secret : il faut regarder les prix en cours sur le marché. Regardez les petites annonces autour de vous pour des biens similaires, de même taille et d’emplacement proche, pour vous donner une première idée. Il faut aussi bien prendre en compte la présence ou non de commodités supplémentaires dans l’immeuble concerné. Ainsi, s’il y a un digicode, du personnel d’entretien, des ascenseurs, un gardien, une place de parking… ce sont autant d’éléments qui augmentent la qualité du bien concerné et qu’il faut prendre en compte. Il faut aussi nécessairement avoir un regard objectif sur l’état général de l’appartement ou de la maison, sur son diagnostic énergétique. D’autre part, un bien meublé se loue plus cher qu’un bien nu.

Attention toutefois à ne pas surestimer son bien, car un loyer trop élevé peut finalement être source d’ennuis : augmentation de risque d’impayés, départs réguliers des locataires peuvent au final vous faire perdre plus d’argent qu’en gagner.

Actualité immobilier : les plafonds à respecter

Les plafonnements de loyer ne s’appliquent pas dans toutes les situations. La première chose à vérifier est de savoir si votre bien est situé dans une des agglomérations où le plafonnement est en cours. Pour cela, il faut se référer à la liste des zones tendues (utilisées notamment dans le cadre de la loi Pinel), c’est à dire, les villes où la difficulté de logement est importante pour les locataires. Une fois que vous savez dans quelle zone le bien est situé, vous pouvez vous référer à l’indice de l’Anah sur les prix au m² maximum selon les zones. Des plafonnements sont aussi appliqués si vous bénéficiez d’un dispositif de défiscalisation : loi Pinel, loi Girardin notamment. En revanche, les biens en loi Malraux ou Monuments historiques peuvent être loués sans condition de ressources ni plafonnement.

Contactez-nous

La Famille des 8
176 avenue Charles de Gaulle
92200 Neuilly-sur-Seine
09 52 57 30 37